Nice : départ du directeur général de l'EPA Eco-vallée

Olivier Sassi

Evoqué récemment, le départ du directeur général de l'EPA Eco-vallée Plaine du Var, Olivier Sassi, 41 ans, va se concrétiser à la mi-juin. Avec lui, Nice Eco Vallée perd sa "mémoire". S'il n'était que depuis 2017 à la tête de l'Etablissement public d'aménagement du grand projet de l'ouest niçois, cet ingénieur X-Ponts avait commencé à travailler au tout départ de Nice Eco-Vallée lancé en 2009.

Engagé dans ce projet dès 2010 il avait assuré la fonction de directeur du développement et des projets de l'EPA Éco-Vallée jusqu'en 2014 puis avait poursuivi comme directeur général adjoint de 2014 à septembre 2017 ,date à laquelle il avait succédé au directeur général de l'époque, Pascal Gauthier. Olivier Sassi a donc suivi du début jusqu'à aujourd'hui les étapes de ce vaste chantier désormais en pleine activité avec des immeubles construits ou en construction et de nouveaux quartiers en gestation.

Pour l'instant, Olivier Sassi n'a pas dévoilé le projet qui l'a poussé à quitter l'EPA. Il a juste déclaré à ses collaborateurs qu'il n'allait pas à la Métropole comme le bruit en avait circulé, mais s'engageait dans un projet personnel d'un autre ordre que ses fonctions actuelles. Olivier Sassi devrait être remplacé à la rentrée de septembre (l'EPA a lancé un recrutement dans ce sens). Jusqu'à ce que son successeur arrive, c'est la directrice adjointe de l'EPA, Sarah Bellier qui assurera l'intérim.

Agée de 46 ans, cette juriste de formation, titulaire d’un Mastère en management stratégique des ressources humaines - HEC, avait intégré l'Etablissement public en avril 2018 et avait alors remplacé Olivier Sassi, nommé à la direction générale. Quant aux chantiers de Nice Eco Vallée, ils ont repris depuis début mai, dès la sortie du guide à destination du secteur de la construction, guide qui listait les mesures spécifiques permettant d'assurer les conditions sanitaires optimales.

Étiquettes